Ammonites et autres spirales - Cadoceras sublaeve (M)  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Cadoceras sublaeve (M)

Cadoceras sublaeve (Sowerby 1814) (M)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Buckinghamshire - Angleterre

Dimensions

Diamètre = 15,1 cm (5.94 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 11,3 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Gros macroconque, un peu dans le genre "boule de billard"... Il y a un resserrement très prononcé en fin de loge d’habitation.
La morphologie subsphaerocône du stade adulte avec un rebord ombilical anguleux entre assez dans les cordes du macroconque de sublaeve.

sublaeve est l’espèce-type du genre. Elle appartient à un groupe d’espèces sphaerocônes assez proches, consécutives, différenciées par des nuances de costulation et d’enroulement, mais admettant de nombreux variants : C. tolype (Buckman 1923, s/z à curtilobus du sud de l’Angleterre et de Normandie), C. rubrum (Spath 1932, s/z à galilaei des côtes du Yorkshire), C. sublaeve (s-z à calloviense du Wiltshire) et C. durum (Buckman 1922, s-z à enodatum du sud du Yorkshire)

Classification

Genre :

Cadoceras Fischer 1882

Callovien inf. à moy.
Port cadicône à tous les stades de croissance. Tours internes et moyens nettement costulés, certains portant des tubercules ombilicaux. Tours externes ou loge d’habitation lisse.

Sous-famille :

Cadoceratinae Hyatt 1900

Bathonien moy. sup. à Callovien sup.
Dérivent des Arctocephalitinae au sommet du Bathonien moyen.
Formes à ornementation plus ou moins marquée chez le jeune, souvent absente chez l’adulte, à tours internes souvent compressés ou involutes, à tours externes oxycônes ou cadicônes.

Famille :

Cardioceratidae Siemiradzki 1891

Bajocien moy./sup. à Kimméridgien.
Famille d’origine strictement boréale constituée de formes qui vont du pôle cadicône au pôle oxycône, à ventre arrondi, aigu ou caréné, à côtes radiales ou proverses, tuberculées ou non, caractérisée par un dimorphismae sexuel accusé. La présence d’un lobe Un fait des Cardioceratidae un rameau boréal des Stephanoceratoidea. [Marchand, 1986]

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2004. Lominadze, T., A.
Callovian Cadoceratinae of the Caucasus
in Georgian Acad. of Sci. Geol. Inst. Proc. - N.S. 119 - Paleobiology Institute of Georgian Academy of Sciences
p 349, pl 2

1989. Dommergues, J.L., Cariou, E., Contini, D., Hantzpergue, P., Marchand, D., Meister C. & Thierry; J.
Homéomorphies et canalisations évolutives : le rôle de l’ontogénèse. Quelques exemples pris chez les ammonites du Jurassique
in Géobios - no 22, fasc. 1 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 24, 25

1985. Callomon, J., H.
The evolution of the Jurassic ammonite family Cardioceratidae
in Special Papers in Palaeontology - Nb 33 - The Palaeontological Association
p 68, text-fig 8N (=Cadoceras sublaeve (J. SOWERBY, 1814))

1985. Callomon, J., H.
Evolution of the Cardioceratidae
in Special Papers in Palaeontology - 33 - The Palaeontological Association
p 32, fig 8M

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
pl 41

1957. Moore, R., C.
Treatise on Invertebrate Paleontology. Part L. Mollusca 4. Ammonoidea.
Geological Society of America
p 302, pl 368

1922-1923. Buckman, S., S.
Type Ammonites - IV
Wesley & Son, London
part XXXI (1922), pl CCLXXV

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 03 décembre 2004