Ammonites et autres spirales - Texanites (T.) quinquenodosus Ammonites et autres spirales - Texanites (T.) quinquenodosus

Texanites (T.) quinquenodosus (Redtenbacher 1873)

Étage

Santonien (-87 à -83 millions d'années) moyen

Localité

Aude - France

Dimensions

Diamètre = 7,6 cm (2.99 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Sous-zone à gallicus.
Merci à... Jérôme Plicot.

T. quinquenodosus diffère de T. gallicus, Collignon, 1948, par l’aspect claviforme de ses tubercules, alors qu’ils sont ronds chez le second, également plus densément costé. Il pourrait s’agir d’une variabilité intraspécifique, auquel cas quinquenodosus aurait la priorité sur gallicus, taxon index du Santonien inférieur s.l. (et seulement du moyen dans les Corbières). La rareté des specimens et la difficulté de prospection des niveaux rend sans doute difficile toute étude de population.

Fiches liées

 Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Texanites (T.) gallicus

Texanites (T.) gallicus

Classification

Sous-genre :

Texanites Spath 1932

Coniacien sup. à Campanien inf.
Les côtes portent 5 tubercules précocement. Ils sont régulièrement espacés.

Genre :

Texanites Spath 1932

Coniacien sup. à Campanien inf.
Formes atteignant de grandes tailles, comprimées, à tours hauts, flancs plats sur les tours internes puis convergents vers un ventre étroit à carène continue. Quelques espèces ont une section subquadratique. Côtes denses, fortes, droites à légèrement flexueuses, portant d’abord 3 puis 5 à 6 tubercules, les 2 latéraux s’ajoutant à ceux de l’ancêtre Paratexanites. Les côtes intercalaires sont rares.

Sous-famille :

Texanitinae Collignon 1948

Coniacien inférieur à Campanien moyen.
Dérivent de Subprionocyclus par transformation en carène de la rangée de tubercules siphonaux. Longtemps confondus avec les Mortoniceratinae albiens de par leur homéomorphie. Evolutes à modérément involutes. Section du tour comprimée à épaisse. Côtes portant typiquement 3 à 6 tubercules proéminents. Carène continue plutôt moins elevée que les tubercules latéro-ventraux externes. L’ornementation peut s’affaiblir à maturité.

Famille :

Collignoniceratidae Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites.
Formes d’involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1996. Lamolda, M., A. & Hancock, J., M.
The Santonian Stage and substages. In "Second International Symposium on Cretaceous Stage Boundaries"
in Bulletin de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique - Sciences de la Terre - 66-Supp.:95-102 - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique

1995. Kennedy, W., J., Bilotte, M., & Melchior, P.
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
p 420, pl 22, 23

1995. Santamaria Zabala, R.
Los Ammonoideos del Cenomaniense superior al Santoniense de la plataforma nord-castellana y la cuenca navarro-cántabra. Parte II. Sistemática: Acanthocerataceae
in Treballs del Museu de Geologia de Barcelona - Vol 4 - Museu de Ciènses Naturals de Barcelona
p 96, lam 7 (cf.) - lien

1988. Thomel, G.
Les ammonites néocrétacées (Coniacien-Santonien-Campanien) des chaînes subalpines méridionales (Alpes-Maritimes et Alpes de Haute-Provence)
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle Série - No 153 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 56, pl III, fig 4, pl VIII, fig 3, txt-fig 28 (=Texanites quinquenodosus paucicostatum nov. s. sp.)

1980. Thomel, G.
Ammonites
Serre
p 158 (?)

1969. Thomel, G.
Sur quelques ammonites turoniennes et sénoniennes nouvelles ou peu connues
in Annales de Paléontologie - Invertébrés - Tome LV, fasc. 1 - Masson & Cie, Paris
p 12, pl G

1966. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XIV (Santonien)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malgache
p 128, pl DX

1948. Collignon, M.
Ammonites néocrétacées du Menabe (Madagascar) - I. Les Texanitidae
in Annales Géologiques du Service des Mines - Fascicule n° XIII - Haut Commissariat de Madagascar et Dépendances - Direction des Mines et de la Géologie
p 69, fig 2

1873. Redtenbacher, A.
Die Cephalopodenfauna der Gosauschichten in den nordöstlichen Alpen
in Abhandlungen der Geologischen Bundesanstalt - Band V, heft 5 - Geologische Bundesanstalt in Wien
p 108, taf XXIV, fig 3 (=Ammonites quinquenodosus nov. sp.) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Mots-clés

Texanite

Contenu révisé le 23 décembre 2016 - Fiche générée le 23 décembre 2016 - 1ère publication le 23 avril 2004