thumbnail  Ammonites et autres spirales - Leioceras opaliniforme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Leioceras opaliniforme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Leioceras opaliniforme

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Leioceras opaliniforme

Leioceras opaliniforme (Buckman 1899) (M)

Étage

Aalénien (-175 à -170 millions d'années) inférieur

Localité

Deux-Sèvres - France
Deux-Sevres

Dimensions

Diamètre = 11 cm (4.33")

Commentaire

Diffère de la forme type par ses très légères fasciculations et ses ondulations en fin de loge d’habitation. En revanche, son ornementation faite de stries uniquement, l’allure de son ombilic, sa section très fine et tranchante s’émoussant sur le dernier tour sont similaires. Associé à un spécimen nécessairement co-spécifique biologiquement parlant (diamètre 9 cm), mais de section plus robuste, montrant des côtes dans l’ombilic, des fasciculations plus prononcées, avant d’atteindre un stade strié (morphotype thompsoni BUCKMAN). L’ensemble indiquerait une position un peu plus élevée que l’horizon à Opaliniforme, peut-être dans l’horizon à Lineatum.

Le morphotype opaliniforme définit un horizon au sommet de la sous-zone à Opalinum.
C’est un Leioceras macroconque de grande taille, assez évolute au niveau de la loge d’habitation. Section comprimée à tours hauts, flancs parallèles avec une dégression péri-ombilicale. Mur ombilical oblique, légèrement concave. Ventre aigu s’arrondissant sur la loge d’habitation. Ornementation réduite à des fines stries falciformes à segment péri-ombilical assez long, peu projeté vers l’avant, et segment ventral nettement proverse.

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Leioceras opaliniforme

Classification

Genre :

Leioceras Hyatt 1867

Aalénien inférieur et moyen.
Genre descendant de Pleydellia.
Formes involutes, comprimées, à ventre caréné ou aigu, lisses ou ornées de stries ou costules, sinueuses à falcoïdes, parfois bifurquées. Quand il y a costulation des tours internes, ces côtes cèdent la place à des replis ou des ondulations en partie interne des flancs sur les tours plus externes. Les microconques portent des apophyses.

Sous-famille :

Leioceratinae Spath 1936

Aalénien inférieur (zone à Opalinum à zone à Murchisonae).
Dérivent des Dumortieriinae à partir du genre Pleydellia.
Formes principalement involutes à carène faible à modérée.

Famille :

Graphoceratidae Buckman 1905

Toarcien sup. à Bajocien inf.
Lignée anagénétique d’espèces biologiques évoluant graduellement, chacune montrant un large éventail de variations qui couvre différents genres morphologiques décrits dans la littérature. (Chandler & Callomon, 2009).
Formes modérément à très involutes, à section comprimée et carène sand fond. Ornementations variées de côtes fortes, faibles ou stries sinueuses à falcoïdes, disparaissant occasionnellement sur les tours externes. Tubercules rares. Constrictions absentes. Presque tous les genres sont dimorphiques. Les microconques portent des apophyses jugales. Les macroconques sont de 3 à 5 fois plus grands et ont un péristome simple et sinueux.

Super-famille :

Hammatoceratoidea Schindewolf 1964

Toarcien inf. (sommet zone à serpentinum) à Bajocien inf. (zone à humphresianum)
Grand ensemble, issu des Phymatoceratinae ou des Hildaites en même temps que les Phymatoceratinae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2007. Bachnou, A. & El Hariri, K.
Intérêt de la modélisation mathématique dans l’analyse de la morphodiversité en Paléontologie
in Africa Geoscience Review - vol. 14, No 1 - Rock View International
p 8-11 (=Leioceras opaliniforme (BUCKMAN))

2001. El Hariri, K.
Analyse morphométrique des côtes chez des Graphoceratidae (Ammonitina) du Maroc
in Revue de Paléobiologie - (2001) 20 (2) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 370-375 (=Leioceras opaliniforme (BUCKMAN))

1995. Rulleau, L.
Les Graphoceratidae du Toarcien supérieur et de l’Aalénien de la région lyonnaise
C.E. des Ciments Lafarge
pl 17 (=L. opalinum morphotype opaliniforme)

1970. Contini, D.
L’Aalénien et le Bajocien du Jura franc-comptois - Partie 2 : les Graphoceratidae du Jura franc-comptois
Faculté des Sciences de Besançon
p 13, pl I, fig 17-19, pl VI, fig 8, 9, (=Leioceras (Cypholioceras) opaliniforme BUCK.)

1887-1907. Buckman, S., S.
A Monograph of the Ammonites of the "Inferior Oolite Series"
The Plaeontographical Society
p 35, pl XIII, fig 1-3, pl A, fig 10 (non Leioceras opalinum (REINECKE), suppl. p xlv, pl X, fig 1-4 (=Cypholioceras opaliniforme S. BUCKMAN) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 15 juin 2018