Ammonites et autres spirales - Coronites darsi Ammonites et autres spirales - Coronites darsi

Coronites darsi Vermeulen 1995

Étage

Barrémien (-117 à -113 millions d'années) inférieur

Localité

Alpes-Maritimes - France

Dimensions

Diamètre = 2,8 cm (1.10 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Merci à Emmanuel.

Espèce primitive du genre Coronites, issue de Niclesia didayana, index de zone au sommet du Barrémien inférieur. Section des tours plus haute que large. Ventre fortement concave. Côtes simples, bi- ou trifurquées, légèrement flexueuses et faiblement proverses devenant fortement proverses à l’approche du ventre et sur le ventre. Elles s’arrêtent au bord du sillon siphonal. Il y a quelques côtes intercalaires. Mur ombilical abrupt. Ombilic légèrement ouvert.

Classification

Genre :

Coronites Hyatt 1903

Barrémien inf. (base de la zone à darsi) à sup. (partie inférieure de la zone à sayni.
Issu du genre Nicklesia Hyatt, 1903. Ancêtre potentiel du genre Curiola Vermeulen, 1999.
Formes plus ou moins évolutes. Section plus haute que large à plus large que haute chez les espèces les plus récentes. Côtes larges et plates à fines et espacées, fortement projetées vers l’avant sur le ventre. Ventre concave portant un sillon lisse, parfois délimité par les terminaisons ventrales des côtes. Les jeunes des espèces les plus évolutes peuvent porter de forts tubercules latéraux.

Sous-famille :

Pulchelliinae Douvillé 1890

Barrémien.
L’espèce souche, Nicklesia pulchella, dérive probablement du genre Arnaudiella (Psilotossotiinae).

Famille :

Pulchelliidae Douvillé 1890

Hauterivien sup. à Barrémien sup.
Origine chez Saynella via Subsaynella.
Groupe de formes de taille modérée, très involutes à faiblement évolutes, lisses (toujours au stade juvénile) ou à côtes allant de fines à épaisses, larges et plates. Différents types de tubercules peuvent se développer. Le ventre est arrondi, plat, creusé ou caréné. Les sutures ont de larges éléments peu profonds, faiblement denticulés et parfois cératitiques. Elles sont plus découpées chez les morphes graciles.

Super-famille :

Endemoceratoidea Schindewolf 1966

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2008. Company, M., Sandoval, J., Tavera, J., M., Aoutem, M. & Etachfini, M.
Barremian ammonite faunas from the western High Atlas, Morocco - biostratigraphy and palaeobiogeography
in Cretaceous Research - Volume 29, Issue 1 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
fig 8E - lien

2002. Vermeulen, J.
Étude stratigraphique et paléontologique de la famille des Pulchelliidae (Ammonoidea, Ammonitina, Endemocerataceae)
in Géologie Alpine - Mémoire H.S. No 42 - Lab. de Géologie - Université Grenoble I
p 69, p 150, pl 39, 40

1996. Vermeulen, J.
Origine, classification et évolution des Pulcheliinae (Douvillé) 1911 emend. Vermeulen 1995 (Pulchellidae, Endemocerataceae, Ammonoidea)
in Géologie Alpine - 72 - Lab. de Géologie - Université Grenoble I
p 42, p 103, pl 2

1996. Vermeulen, J.
Le Barrémien de Saint-Martin Escragnolles (Alpes-Maritimes, France)
Riviera Scientifica
p 56

1995. Vermeulen, J.
Coronites (Coronites) darsi, nouvelle espèce de la famille des Pulchellidés (Ammonoidea)
in Riviera Scientifique - Année 1994 - Association des Naturalistes de Nice et des Alpes-Maritimes
p 57-63, pl 1-2

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 30 novembre 2014 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 26 janvier 2004