Ammonites et autres spirales - Taramelliceras anar Ammonites et autres spirales - Taramelliceras anar

Taramelliceras anar (Oppel 1863)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) moyen

Localité

Vienne - France

Dimensions

Diamètre = 4 cm (1.57 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 1,2 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Sous-zone à luciaeformis. Merci à Philippe Quereilhac.
Mais non, cette ammonite n’est pas déformée.

Espèce à enroulement scaphitoïde ayant amené certains auteurs à créer pour ces formes le sous-genre... Proscaphites. Mais comme le dit un paléontologue de mes relations : "Je ne reconnais pas ce sous-genre. On ne crée pas des genres en divisant, mais en regroupant !". Bien chef ! J’ajoute que seul le niveau de descendance entre espèces a une réalité biologique. Les niveaux taxonomiques supérieurs ne sont que des regroupements de noeuds dans un arbre selon des choix toujours - forcément - réfutables.

Classification

Genre :

Taramelliceras Del Campana 1905

Callovien moy. à Kimméridgien inf.
Formes involutes, robustes, à large ventre mousse. Généralement très ornées, avec des clavis latéro-ventraux fréquent et une rangée de crénelures ou tubercules siphonaux punctiformes. Chez beaucoup d’expèces, les côtes préalablement divisées se rejoignent sur les clavis latéro-ventraux, formant une boucle.

Sous-famille :

Taramelliceratinae Spath 1928

Callovien moy. à Tithonien.
Oppeliidae souvent ornés, de taille petite, voire naine, à moyenne, sans sillon mi-latéral, à costulation couvrant l’ensemble du flanc et un développement varié de carènes crénelées ou lisses et de clavis latéro-ventraux.

Famille :

Oppeliidae Douvillé 1890

Bajocien inf. à Hauterivien.
Comprimés à oxycônes. Involutes. Fort dimorphisme sexuel. Macroconques à côtes primaires distantes, falcoïdes à falciformes, puis devenant lisses. Ouverture simple. Sutures denses et complexes (sauf chez les Clydoniceratinae), à lobes profondément incisés, décroissant linéairement en taille du ventre au dos. Microconques à apophyses très développées.

Super-famille :

Haploceratoidea Zittel 1884

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2003. Majidifard, M., R.
Biostratigraphy, Lithostratigraphy, ammonite taxonomy and microfacies analysis of the Middle and Upper Jurassic of norteastern Iran - Thèse de Doctorat
Bayerischen Julius-Maximilians-Universität Würzburg
p 94, pl 3 (T. (Proscaphites) anar) - lien

2000. Gygi, R., A.
Integrated Stratigraphy of the Oxfordian and the Kimmeridgian (Late Jurassic) in northern Switzerland and adjacent southern Germany
in Memoirs of the Swiss Academy of Sciences - Vomume 104 - Birkhäuser - Basel, Boston, Berlin
p 71, pl 7

2000. Quereilhac, P.
...A propos de quelques ammonites récoltées dans l’Oxfordien du Poitou
Ph. Quereilhac, Poitiers
p 25, pl VIII

1995. Branger, P., Nicolleau, P. & Vadet, A.
Les Ammonites et les Oursins de l’Oxfordien du Poitou
Musées de la Ville de Niort et A.P.G.P. Poitou-Charentes-Vendée
p 25, pl 13

1921. Riche, A. & Roman, F.
La Montagne de Crussol - Etude stratigraphique et paléontologique
Faculté des Sciences de Lyon
p 186

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 décembre 2008 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 24 octobre 2003