Ammonites et autres spirales - Gregoryceras transversarium juv.  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Gregoryceras transversarium juv.

Gregoryceras transversarium (Quenstedt 1847) juv.

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) moyen

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 4,1 cm (1.61 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Horizon à collinii (=luciaeformis).
Merci à Philippe Quereilhac.

G. transversarium est l’espèce type du genre, index de zone au sommet de l’Oxfordien moyen en province méditerranéenne et se situe dans la sous-zone à luciaeformis.
Espèce évolute de taille relativement grande. Tours internes (< 7mm) lisses et de section arrondie. Section du phragmocône subtrapézoïdale à flancs plats, convexes ou concaves. Côtes primaires courtes et droites sur le mur ombilical formant une bulla péri-ombilicale où les côtes bifurquent. Ces dernières sont rétroverses sur les flancs et se redressent au cours de l’ontogénèse sans jamais devenir droites. Elles bifurquent généralement de nouveau dans le 1/3 supérieur des flancs et se renforcent sur le ventre. Sur la loge d’habitation, les dichotomies ombilicales se raréfient et les côtes s’atténuent nettement à mi-flanc. [Bert]

Classification

Genre :

Gregoryceras Spath 1924

Oxfordien inf. sup. à Oxfordien sup.
Trouverait son origine chez Peltoceratoides duquel il dériverait par une importante néoténie progénétique [Bonnot, 1995, Bert, 2004] (ce qui ne serait pas un cas isolé).
Evolute, taille modérée. Stade juvénile lisse, diminuant avec la phylogénèse. Tours internes à section subcirculaire. Flancs concaves, convexes ou plats sur le reste du phragmocône. Côtes fortes, généralement rétroverses, nées sur le mur ombilical et renflées en une bulla péri-ombilicale, marquant généralement un point de division. Elles bifurquent à nouveau dans la région externe où les formes primitives montrent une subtuberculation. Plus tard, l’ornementation ventrale se renforce, la tuberculation latéro-ventrale apparaît sur les tours adultes, puis la bituberculation chez les formes élevées. Effacement des côtes à mi-flanc sur les tours adultes. Loge d’habitation courte. Péristome large, légèrement sinueux. [d’après Bert]

Sous-famille :

Peltoceratinae Spath 1924

Callovien moy. sup./Callovien sup. inf. à Oxfordien moy.
Sous-famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.
Tours internes perisphinctoïdes, à côtes aigües et dépourvus de formations paraboliques. Chez le macroconque, les tours externes sont bituberculés, épineux ou portent des côtes simples grossières. Le péristome est simple. Les microconques ne sont pas tuberculés et portent des apophyses.

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2014. Jaffré, R.
Fiches d’aide à la détermination des ammonites jurassiques et crétacées - tome II
Association Géologique Auboise
gr. p 99 (=Gregoryceras gr. transversarium (QUENSTEDT, 1847) morphotype flancs concaves)

2004. Bert, D.
Révision, étude systématique et évolution du genre Gregoryceras Spath, 1924 (Ammonoidea, Oxfordien)
in Annales du Muséum d’Histoire Naturelle de Nice - Tome XIX - Ville de Nice
p 85, pl 14-16

2000. Quereilhac, P.
...A propos de quelques ammonites récoltées dans l’Oxfordien du Poitou
Ph. Quereilhac, Poitiers
p 42, pl XXXIX

1997. Cariou, E., Hantzpergue, P. & al.
Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen
ELF Exploitation Production
p 82

1995. Branger, P., Nicolleau, P. & Vadet, A.
Les Ammonites et les Oursins de l’Oxfordien du Poitou
Musées de la Ville de Niort et A.P.G.P. Poitou-Charentes-Vendée
p 41

1977. Gygi, R., A.
Revision der Ammonitengattung Gregoryceras (Aspidoceratidae) aus dem Oxfordian (Oberer Jura) der Nordschweiz und von Süddeutschland - Taxonomie, Phylogénie, Stratigraphie
in Eclogae geol. Helv. - Vol. 70/2 - Birkaüser Verlag, Basel
pl 8, fig 3, pl 9, fig 2? (=G. (G.) pseudotransversarium nov.), pl 3, fig 1-3, pl 4, fig 1-2, pl 5, fig 1 (non G. (G.) riazi), pl 5, fig 3-4, pl 6, fig 1, pl 10, fig 12-14 (non G. (G.) romani), pl 6, fig 3?, pl 7, fig 1, 3, pl 8, fig 1

1974. Duong, D.-M.
L’Oxfordien moyen et supérieur à faciès grumeleux de la cluse de Chabrières (Basses-Alpes) : milieu de sédimentation, biostratigraphie, paléontologie - Thèse de Doctorat
Université Claude Bernard - Lyon
pl 4, fig 4 (non Gregoryceras riazi), pl 5, fig 2

1957. Moore, R., C.
Treatise on Invertebrate Paleontology. Part L. Mollusca 4. Ammonoidea.
Geological Society of America
p 336, pl 442

1951. Jeannet, A.
Die Eisen- und Manganerze der Schweiz - Stratigraphie und Palaeontologie des oolithischen Eisenerzlagers von Herznach und seiner Umgebung
in Beiträge zur Geologie der Schweiz - Geotechnische Serie - XIII. Lieferung, 5. Band
non pl 79, fig 9

1936. Gérard, C.
Les ammonites argoviennes du Poitou
Société Géologique de France
pl 12, fig 10 (?non Gregoryceras toucasianum), fig 11 (?)

1917. Grossouvre (de), A.
Étude sur le groupe des Peltoceras toucasi et transversarium
in Notes sur des fossiles nouveaux, rares ou peu connus de l’est de la France
pl 9, fig 9, 13-14, pl 11, fig 31-32, (=Peltoceras transversarium), pl 6, fig 14-15 (=Peltoceras aff. transversarium), pl 10, fig 15 (non Peltoceras riazi), pl 9, fig 8 (non Peltoceras toucasianum)

1900. Loriol (de), P.
Étude sur les mollusques et brachiopodes de l’Oxfordien inférieur ou zone à Ammonites renggeri du Jura Lédonien
in Mémoires de la Société Paléontologique Suisse - Vol. XXVII - Société Paléontologique Suisse, Genève
pl 15, fig 5-6 (=Peltoceras transversarium)

1898. Riaz (de), A.
Description des ammonites des couches à Peltoceras transversarium (Oxfordien supérieur) de Trept (Isère)
Géorg & Cie (Lyon, Genève, Bâle) & Masson et Cie (Paris)
pl 19, fig 2, pl 19, fig 3-4 (non Peltoceras toucasianum)

1887-1888. Quentstedt, F., A.
Die Ammoniten des Schwäbischen Jura - III. Band Der Weisse Jura
Schweizerbart’sche Verlagshandlung (E. Koch) - Stuttgart
pl 91, fi 26, 28-29 (=Ammonites transversarius)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 27 mars 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 24 octobre 2003