Ammonites et autres spirales - Heinzia caicedi  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Heinzia caicedi

Heinzia caicedi (Karsten 1856)

Étage

Barrémien (-117 à -113 millions d'années) inférieur

Localité

Alpes-Maritimes - France

Dimensions

Diamètre = 4,5 cm (1.77 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Merci à Emmanuel Pénagé.
Exemplaire ayant subi une compression.

Espèce discoïde et involute. Deux rangées de tubercules latéro-ventraux sub-losangiques. Côtes larges et plates, portant parfois des renflements sur la moitié interne des flancs. Elles s’infléchissent vers l’avant sur le ventre concave et le traversent avec une forte atténuation dans la région siphonale. [Vermeulen]

Classification

Genre :

Heinzia Sayn 1891

Barrémien inf. à sup.
(emend. Vermeulen). Dérive de Nicklesia. Involute à faiblement évolute. Côtes larges et peu élevées (B. inf.) à étroites et vigoureuses (B. sup.). Tubercules latéro-ventraux formant des "structures périphériques" caractéristiques (Vermeulen, 1980, 2002). Ventre concave, délimité latéralement sur les côtes par des coudes arrondis ou des arêtes ventrales aiguës et traversé par les côtes dont la vigueur diminue lors de l’évolution.

Sous-famille :

Pulchelliinae Douvillé 1890

Barrémien.
L’espèce souche, Nicklesia pulchella, dérive probablement du genre Arnaudiella (Psilotossotiinae).

Famille :

Pulchelliidae Douvillé 1890

Hauterivien sup. à Barrémien sup.
Origine chez Saynella via Subsaynella.
Groupe de formes de taille modérée, très involutes à faiblement évolutes, lisses (toujours au stade juvénile) ou à côtes allant de fines à épaisses, larges et plates. Différents types de tubercules peuvent se développer. Le ventre est arrondi, plat, creusé ou caréné. Les sutures ont de larges éléments peu profonds, faiblement denticulés et parfois cératitiques. Elles sont plus découpées chez les morphes graciles.

Super-famille :

Endemoceratoidea Schindewolf 1966

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2002. Vermeulen, J.
Étude stratigraphique et paléontologique de la famille des Pulchelliidae (Ammonoidea, Ammonitina, Endemocerataceae)
in Géologie Alpine - Mémoire H.S. No 42 - Lab. de Géologie - Université Grenoble I
p 165, pl 1, 45, 46

1996. Vermeulen, J.
Origine, classification et évolution des Pulcheliinae (Douvillé) 1911 emend. Vermeulen 1995 (Pulchellidae, Endemocerataceae, Ammonoidea)
in Géologie Alpine - 72 - Lab. de Géologie - Université Grenoble I
p 103, 104, pl 3

1996. Vermeulen, J.
Le Barrémien de Saint-Martin Escragnolles (Alpes-Maritimes, France)
Riviera Scientifica
p 56, 62, pl 2

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 111, pl 86

1967. Dimitrova, N.
Les fossiles de Bulgarie - IV - Crétacé inférieur. Céphalopodes (Nautiloidea et Ammonitina)
Académie des Sciences de Bulgarie, Sofia
p 166, pl LXXX (=Carstenia caicedi)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 20 août 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 17 décembre 2002