thumbnail  Ammonites et autres spirales - Conlinoceras tarrantense thumbnail  Ammonites et autres spirales - Conlinoceras tarrantense

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Conlinoceras tarrantense

Conlinoceras tarrantense (Adkins 1928) juv.

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) moyen

Localité

Dallas County - Texas - U.S.A.
U_S_A_

Dimensions

Diamètre = 7,3 cm (2.87")
Epaisseur à l’ouverture = 3,1 cm (1.22")

Commentaire

Ce spécimen ne semble pas avoir atteint sa maturité étant donné que les côtes de la loge d’habitation ne traversent pas le ventre et y montrent une ornementation qui rappelle Acanthoceras rhotomagense "clavatum". De plus, on ne note pas de resserrement significatif des dernières sutures cloisonnaires.

Conlinoceras tarrantense marque la base du Cénomanien moyen au Texas. On ne le trouve pas en Europe du nord-ouest. Acanthoceras wintoni Adkins, 1928, est un synonyme.

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Conlinoceras tarrantense

Classification

Genre :

Conlinoceras Cobban & Scott 1972

Cénomanien moyen.
Tours initiaux à ornementation faible tout en étant similaire à certains Acanthoceras. À maturité, la section du tour est circulaire à comprimée. Les côtes sont distantes, hautes et traversent le ventre. Il n’y a presqu’aucun tubercule ombilical.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Albien inférieur à Maastrichtien.
Formes typiquement fortement costulées tendant à développer une tuberculation proéminente, mais incluant aussi une large variété d’autre types.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1990. Kennedy, W., J. & Cobban, W., A.
Cenomanian ammonite faunas from the Woodbine Formation and lower part of the Eagle Ford Group, Texas
in Palaeontology - Vol. 33, part 1 - The Palaeontological Association
p 107, pl 6, 7 - lien

1982. Renz, O.
The Cretaceous Ammonites of Venezuela
Birkhäuser Verlag Basel
p 69, pl 20 (=Acanthoceras wintoni Adkins)

1977. Cobban, W., A.
Charasteristic Marine Molluscan Fossils From the Dakota Sandstone and Intertongued Mancos Shale, West-Central New Mexico
in Geological Survey Professional Paper - 1009 - United States Department of the Interior
p 22, pl 3-4

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 13 août 2002