Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites (H.) difficilis (m) Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites (H.) difficilis (m)

Homoeoplanulites (H.) difficilis (Buckman 1922) (m)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 5,8 cm (2.28 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 1,5 cm
Longueur des apophyses = 1,4 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Sous-zone à patina (trouvé avec C. oxyptycha). Microconque avec préservation des apophyses jugales.

Classification

Sous-genre :

Homoeoplanulites Buckman 1922

Bathonien moy. à Callovien moy.
Sous-genre microconque dimorphe des Parachoffatia. "Dérive" des Siemiradzkia dont il se distingue par la présence de constrictions, le développement moins accentué des parabolae et une loge d’habitation ornée de côtes nombreuses, non épaissies.
Taille maximale variable. Tours internes caractérisés par la présence successive d’un stade zigzag et d’un stade siemiradzkia. Tours moyens et externes segmentés par des constrictions. Loge d’habitation ornée de côtes primaires polyfurquées gagnant progressivement en vigueur. Péristome muni d’apophyses latérales, généralement courtes.

Genre :

Homoeoplanulites Buckman 1922

Bathonien moy. à Callovien moy.
Genre regroupant les dimorphes Parachoffatia (M) et Homoeoplanulites (m), issu du couple Procerites (M)-Siemiradzkia (m).

Sous-famille :

Zigzagiceratinae Buckman 1920

Bajocien sup. à Callovien inf.
Dérivent des Leptosphinctinae à l’ouest de le Téthys.
Caractérisés par un stade "zigzag" (i.e. défini par Zigzagiceras zigzag), au moins sur les premiers tours, suivi généralement d’un stade à parabolae. Suture cloisonnaire très découpée. Lobe suspensif souvent rétracté. Dimorphisme sexuel prononcé marqué par la taille et le péristome. [Mangold]

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2001. Kiselev, D., N.
Zones, subzones and biohorizons of the Central Russia Middle Callovian
in Pedagogical University of Yaroslavl - Stratigraphy Paleontology Special Papers - N° 1 - Pedagogical University of Yaroslavl
pl 7 (H. (Anaplanulites) difficilis)

1991. Page, K., N.
Ammonites.
in Fossils of The Oxford Clay - Chapter 4 - The Palaeontological Association
p 121, pl 22

1988. Cox, B.M.
English callovian (middle jurassic) Perisphinctid ammonites
in Monograph of the Palaeontographical Society - No 575, issued as part of Volume 140 for 1986 - The Palaeontographical Society - London
p 18, pl 2

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 11 janvier 2012 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 28 octobre 2000