thumbnail  Ammonites et autres spirales - Kitchinites japonicus thumbnail  Ammonites et autres spirales - Kitchinites japonicus

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Kitchinites japonicus

Kitchinites japonicus Spath 1922

Étage

Santonien (-87 à -83 millions d'années)

Localité

Hokkaïdo - Japon
Japon

Dimensions

Diamètre = 7,3 cm (2.87")
Epaisseur à l’ouverture = 2,1 cm (.83")

Commentaire

Merci à Takashi Ito.

Classification

Genre :

Kitchinites Spath 1922

Santonien à Maastrichtien inf.
Genre plutôt petit, plus ou moins comprimé à tours hauts, flancs légèrement convexes à plats et constrictions distantes, profondes, tronquant légèrement les côtes chez certaines espèces et se projetant nettement sur le ventre. D’abord lisses, les espaces inter-constrictions se couvrent de côtes fines et serrées devenant fortes et arrondies. Elles sont droites à flexueuses, recti- à prorsiradiées et, chez certaines espèces, fortement projetées sur le ventre. Les espèces les plus récentes sont plus comprimées et moins ornées.

Sous-famille :

Puzosiinae Spath 1922

Hauterivien inf.à Maastrichtien inf.
Comprend les plus grandes ammonites connues. Généralement plus ou moins évolutes. Section du tour ovale à ronde. Flancs plats ou convexes, généralement à fortes constrictions au moins sur la partie externe, mais parfois lisses. Genres tardifs à sutures finement découpées, à lobe suspensif fortement rétracté. Genres primitifs assez uniformes, à sutures simples et lobe suspensif moins rétracté.

Famille :

Desmoceratidae Zittel 1895

Hauterivien inf. à Maastrichtien sup.
Formes généralement de section arrondie ou ovale, mais parfois lancéolées ou carénées. L’ornementation est lisse, ou tout au moins faible. Les constrictions sont communes. Le dimorphisme sexuel est prononcé : les macroconques ont une ouverture simple ; les microconques ont souvent des apophyses et un rostre.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Valanginien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Formes à tours de section généralement ronde ou ovale, mais parfois lancéolée ou carénée. Ornementation communément inexistante où formée de faibles côtes, mais certains genres et certaines familles sont fortement costulés et tuberculés. Les constrictions sont communes. Les sutures sont simples à complexes, à lobe suspensif rétracté ou non, lobe latéral symétrique ou trifide asymétrique chez pratiquement tous les groupes. Dimorphisme prononcé. Les macroconques ont une ouverture simple. Les microconques portent des apophyses ou un rostre chez la plupart des familles. Les apophyses semblent absentes chez les Pachydiscidae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2011. Jagt-Yazykova, E., A.
Palaeobiogeographical and palaeobiological aspects of mid- and Late Cretaceous ammonite evolution and bio-events in the Russian Pacific
in Scripta Geologica - 143 (2011) - Dutch National Museum of Natural History
p 28, 29

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 78, pl 57

1988. Matsumoto, T.
A Monograph of the Puzosiidae (Ammonoidea) from the Cretaceous of Hokkaido
in Palaeontological Society of Japan Special Papers - Number 30 - Palaeontological Society of Japan
p 82, fig 31, 32, 33 (=Neopuzosia japonica) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 1er septembre 1998