Ammonites et autres spirales - Gravesia gigas  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Gravesia gigas

Gravesia gigas (Zieten 1830)

Étage

Tithonien (-141 à -135 millions d'années) inférieur

Localité

Charente-Maritime - France

Dimensions

Diamètre = 20,5 cm (8.07 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 9,5 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

G. gigas caractérise l’extrême base du Tithonien (anciennement Kimméridgien supérieur sensu anglico).

Classification

Genre :

Gravesia Salfeld 1913

Kimméridgien sup./Tithonien inf.
Descendent des Tolvericeras, qui sont des ammonites d’eaux profondes, "pour" coloniser les haut-fonds ouest-européens. Genre à évolution rapide et courte durée de vie.
Formes renflées, à tours déprimés à coronatiformes. Costulation grossière à côtes bifurquées tendant à faiblir sur la loge d’habitation. Sutures à seconde selle latérale large.

Sous-famille :

Perisphinctinae Steinman 1890

Callovien sup. à Tithonien inf.
Dans la sous-famille Perisphinctinae sont regroupés les genres les plus proches de Perisphinctes. Beaucoup en sont considérés comme des sous-genres.

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2016. Scherzinger, A. & Schweigert, G.
The ammonite genera Gravesia Salfeld and Pseudogravesia Hantzpergue in the Tithonian of S Germany and their correlation value with Western Europe
in Proceedings of the Geologists’ Association - Vol. 127 - Geologists’ Association, London
Fig 4-6 (=Gravesia gigas intermedia HANTZPERGUE) - lien

1998. Tournepiche, J.-F.
Géologie de la Charente
Groupe d’Etudes et de Recherche des Musées d’Angoulême
p 73

1997. Cariou, E., Hantzpergue, P. & al.
Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen
ELF Exploitation Production
p 100

1994. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson
p 186, pl 86

1987. Hantzpergue, P.
Les ammonites kimméridgiennes du haut-fond d’Europe occidentale (Perisphinctidae, Aulacostephanidae, Aspidoceratidae) - Thèse de Doctorat ès Sciences Naturelles
Université de Poitiers
p 227, pl 17 (G. gigas gigas), p 237, pl 18 (G. gigas intermedia)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 08 novembre 2016 - Fiche générée le 08 novembre 2016 - 1ère publication le 08 janvier 2000