Ammonites et autres spirales - Tetragonites popetensis  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Tetragonites popetensis

Tetragonites popetensis Yabe 1903

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) ?

Localité

Hokkaïdo - Japon

Dimensions

Diamètre = 5,1 cm (2.01 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 2,4 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Merci à Takashi Ito.

T. popetensis ressemble à T. epigonus Kossmat 1895, à répartition mondiale et présente dans les Corbières, et s’en distingue par son plus grand ombilic, ses flancs subparallèles plutôt que convergents et un lobe latéral plus largement ouvert.

Classification

Genre :

Tetragonites Kossmat 1895

Aptien sup. à Maastrichtien.
Formes modérément évolutes. Section subrectangulaire, trapézoïdale ou arrondie. Test lisse ou avec des lignes d’accroissement. Constrictions obliques et prorsiradiées en moulage interne, correspondant à des cols en surface de test. Toute cette ornementation est très variable en persistance, expression et orientation, convexe ou concave sur le ventre, parfois aveec une ride siphonale. La loge d’habitation occupe un demi-tour. Le lobe externe est le plus profond. Des lobes additionnels s’attachent à la loge précédente. Lobes suspensifs incurvés en avant ou en arrière. [d’après Hoffman 2015]

Sous-famille :

Tetragonitinae Hyatt 1900

Aptien supérieur à Maastrichtien.
Dérivés de l’espèce Eogaudryceras duvali à l’Aptien supérieur ou de l’espèces Eogaudryceras raspaili au Barrémien supérieur.
Section anguleuse dans les tours internes, pouvant devenir arrondie et renflée dans les tours externes. Selles principales trifides. Constrictions plus marquées que chez les Gaudryceratinae. Le lobe septal est réduit chez certains représentants. [d’après Hoffman 2015]

Famille :

Tetragonitidae Hyatt 1900

Dérivés de Protetragonites (Lytoceratinae) au Barrémien.
Plus involutes que les Lytoceratidae, à section moins circulaire devenant anguleuse chez certaines formes. Développement de plusieurs selles auxiliaires. Coquille lisse ou ornée de lirae, stries ou même occasionnellement de fortes côtes jamais crénulées. Constrictions généralement présentes.

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2005. Maeda, H., Shigeta, Y., Fernando, A., G., S. & Okada, H.
Stratigraphy and Fossil Assemblages of the Upper Cretaceous System in the Makarov Area, Southern Sakhalin, Russian Far East
in National Science Museum Monographs - 31 - National Science Museum, Tokyo
p 88, fig 38.938.11, 38.14, 38.15, 42.542.11, 43, 44 (=Tetragonites popetensis YABE, 1903) - lien

1984. Matsumoto, T.
Some Ammonites from the Campanian (Upper Cretaceous) of Northern Hokkaido
in Palaeontological Society of Japan Special Papers - Number 27 - Palaeontological Society of Japan
p 52, pl 23 - lien

1903. Yabe, H.
Cretaceous Cephalopoda from the Hokkaido - Part I.
in Journal of the College of Science - Vol. XVIII, art. 2 - Imperial University, Tokyo, Japan
p 48, pl VII, fig 4, 6 (=Tetragonites popetensis)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 05 août 2016 - Fiche générée le 08 août 2016 - 1ère publication le 26 février 1999