thumbnail  Ammonites et autres spirales - Puzosia (Mesopuzosia) takahashii thumbnail  Ammonites et autres spirales - Puzosia (Mesopuzosia) takahashii

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Puzosia (Mesopuzosia) takahashii

Puzosia (Mesopuzosia) takahashii (Matsumoto 1988)

Étage

Turonien (-92 à -88 millions d'années) moyen

Localité

Hokkaïdo - Japon

Dimensions

Diamètre = 6,1 cm (2.40")
Epaisseur à l’ouverture = 1,9 cm (.75")

Commentaire

D’après Matsumoto, en dessous de 70 mm, la coquille est similaire à celle de P. (M.) pacifica (Turonien moy., zone à Inoceramus hobetsensis) par ses constrictions bien marquées modérément fréquentes, ses côtes fines plus ou moins flexueuses et sa forme générale. La biométrie de mon nucleus est néanmoins plus en rapport avec celle des nuclei de P. (M.) takahashii, qui couvre un intervalle stratigraphique plus grand (Turonien moy. inf. à Turonien sup.).
Merci à takashi Ito.

Classification

Sous-genre :

Mesopuzosia Matsumoto 1954

Turonien inf. à Campanien sup.
Similaire à P. (Puzosia), mais avec des côtes plus fortes, plus ou moins régulières, naissant sur le rebord ombilical. Dernier tour lisse.

Genre :

Puzosia Bayle 1878

Albien inf. à Campanien sup.
Très grands macroconques, mais seuls des nuclei ou des microconques sont connus pour la plupart des espèces. Tours arrondis à comprimés. Côtes fines et constrictions parallèles aux côtes généralement présentes. En général plus évolute que Melchiorites, avec un sinus ventral des constrictions plus prononcé et des sutures cloisonnaires plus complexes, le lobe suspensif étant plus franchement rétracté.

Sous-famille :

Puzosiinae Spath 1922

Hauterivien inf.à Maastrichtien inf.
Comprend les plus grandes ammonites connues. Généralement plus ou moins évolutes. Section du tour ovale à ronde. Flancs plats ou convexes, généralement à fortes constrictions au moins sur la partie externe, mais parfois lisses. Genres tardifs à sutures finement découpées, à lobe suspensif fortement rétracté. Genres primitifs assez uniformes, à sutures simples et lobe suspensif moins rétracté.

Famille :

Desmoceratidae Zittel 1895

Hauterivien inf. à Maastrichtien sup.
Formes généralement de section arrondie ou ovale, mais parfois lancéolées ou carénées. L’ornementation est lisse, ou tout au moins faible. Les constrictions sont communes. Le dimorphisme sexuel est prononcé : les macroconques ont une ouverture simple ; les microconques ont souvent des apophyses et un rostre.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Valanginien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Formes à tours de section généralement ronde ou ovale, mais parfois lancéolée ou carénée. Ornementation communément inexistante où formée de faibles côtes, mais certains genres et certaines familles sont fortement costulés et tuberculés. Les constrictions sont communes. Les sutures sont simples à complexes, à lobe suspensif rétracté ou non, lobe latéral symétrique ou trifide asymétrique chez pratiquement tous les groupes. Dimorphisme prononcé. Les macroconques ont une ouverture simple. Les microconques portent des apophyses ou un rostre chez la plupart des familles. Les apophyses semblent absentes chez les Pachydiscidae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1988. Matsumoto, T.
A Monograph of the Puzosiidae (Ammonoidea) from the Cretaceous of Hokkaido
in Palaeontological Society of Japan Special Papers - Number 30 - Palaeontological Society of Japan
p 52, fig 12-18, 25 - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 21 mai 2018 - Fiche générée le 18 juin 2018 - 1ère publication le 24 décembre 1998