Ammonites et autres spirales - Cheloniceras (C.) sp. Ammonites et autres spirales - Cheloniceras (C.) sp.

Cheloniceras (C.) sp.

Étage

Aptien (-113 à -108 millions d'années) inférieur

Localité

Pays De Haha - Maroc

Dimensions

Diamètre = 23,5 cm (9.25 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Merci à R. Jardat et M. Aoutem pour leur aide à la détermination qui m’a donné pas mal de fil à retordre. C’était en 1998. Chacun sait depuis que c’est un Cheloniceras. Mais on la trouve encore comme "Mantelliceras", "Agadir Ammonite" ou "Giant ammonite from Sahara" chez beaucoup de vendeurs sur Internet. Et elle a parfois 350 millions d’années !
Ce specimen à ombilic non sculpté par la main de l’homme est plutôt rare, contrairement à 99,9% des ammonites de ce type vendues au Maroc ou sur la toile.

Classification

Sous-genre :

Cheloniceras Hyatt 1903

Barrémien sup. à Aptien sup.
Tubercules ombilicaux et latéraux seulement. Epaulement latéro-ventral arrondi ou anguleux, jamais tuberculé.

Genre :

Cheloniceras Hyatt 1903

Barrémien sup. à Aptien sup.
Inclut le genre Procheloniceras (Spath, 1923), probablement synonyme.
Modérément à plutôt évolute. Section du tour ovale à déprimée. Tubercules ombilicaux et latéraux au moins à certains stades, tendant à disparaître avec la croissance. Chaque côte principale se divise au niveau du tubercule ombilical, ou du tubercule latéral. Présence d’intercalaires. Epaulement latéro-ventral arrondi, anguleux ou tuberculé. Sutures à lobe externe allongé et lobe latéral large et asymétrique.

Sous-famille :

Cheloniceratinae Spath 1923

Barrémien sup. à Aptien sup.
Dériverait probablement des Peirescinae, Bert & al. 2006 (Hemihoplitidae, Spath 1924) selon les auteurs de cette sous-famille.
Diffère des Roloboceratinae par la présence de 2 rangées de tubercules par côté. Les formes les plus récentes développent également des tubercules ventraux.

Famille :

Douvilleiceratidae Parona & Bonarelli 1897

Barrémien sup. à Albien moy.
Dériverait probablement des Peirescinae, Bert & al. 2006 (Hemihoplitidae, Spath 1924) selon les auteurs de cette sous-famille.
Formes évolutes. Tours déprimés à circulaires ou polygonaux. Côtes fortes à combinaisons variées de tubercules ombilicaux, latéraux et latéro-ventraux. Sutures cloisonnaires à selle latéro-externe massive et large lobe latéral divisé en deux lobes.

Super-famille :

Douvilleiceratoidea Parona & Bonarelli 1897

Sous-ordre :

Ancyloceratina Wiedmann 1966

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2007. Lebrun, P.
"Ammonites du Crétacé" - Tome II : Ancyloceratina
in Minéraux & Fossiles - Hors-Série No 22 - CEDIM
p 245

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 267-268, pl 208

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 20 août 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 01 septembre 1998