Ammonites et autres spirales - Epipeltoceras semiarmatum Ammonites et autres spirales - Epipeltoceras semiarmatum

Epipeltoceras semiarmatum (Quenstedt 1887)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) supérieur

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 3,5 cm (1.38 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 1 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Horizon à berrense.

Epipeltoceras de taille modérée. Côtes arquées vers l’arrière à partir du tiers du flanc (au moins à partir d’un certain stade). Elles forment une légère gouttière sur le passage ventral.

Classification

Genre :

Epipeltoceras Spath 1924

Oxfordien sup.
Espèces microconques de petite taille, portant des apophyses. Ombilic très ouvert. Costulation faible à très forte. Côtes espacées et simples, droites à légérement arquées en arrière, laissant un passage ventral net en le bordant de surélévations plus ou moins importantes.

Sous-famille :

Euaspidoceratinae Spath 1931

Callovien sup. (sommet zone à athleta) à Kimméridgien.
Sous-famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.
Stade initial lisse. Tours internes perisphinctoïdes, à côtes ténues et formations paraboliques. Le tour externe des macroconques est convergent morphologiquement avec les Peltoceratinae (enroulement, section, double rangée de tubercules).Les microconques sont toujours beaucoup plus petits que ceux des Peltoceratinae.

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2009. Bonnot, A., Marchand, D., Courville, P., Ferchaud, P., Quereilhac, P. & Boursicot, P.-Y.
Le genre Epipeltoceras (Ammonitina, Perisphinctaceae, Aspidoceratidae) sur le versant parisien du seuil du Poitou (France) : faunes ammonitiques, biostratigraphie et biozonation de la zone à Bimammatum pars (Oxfordien supérieur)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 28, No 2 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
pl VIII, IX - lien

2000. Quereilhac, P.
...A propos de quelques ammonites récoltées dans l’Oxfordien du Poitou
Ph. Quereilhac, Poitiers
p 49, pl LI

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 16 novembre 2010 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 01 septembre 1998