Ammonites et autres spirales - Taramelliceras alberti  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Taramelliceras alberti

Taramelliceras alberti (Douvillé, R. 1914)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur ?

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 8,3 cm (3.27 inches)
Hauteur = 53 %
Ombilic = 12 %

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Trouvée dans un champ. Sommet du Callovien inf. ou base du moy.
Correspond assez bien à la diagnose donnée par Cariou (merci à P.-Y. Boursicot pour son aide), notamment : proportions, carène crénelée, tubercules punctiformes terminant les côtes externes, côtes biconcaves interrompues à mi-flanc. Les côtes internes de mon spécimen sont moins fortes, mais sa taille est nettement supérieure à celui figuré par Cariou. Il serait banal, pour un Oppeliidae, qu’elles s’estompent au stade adulte .

Espèce comprimée de taille moyenne à grande. Loge d’habitation à carène crénelée ornée de côtes simples biconcaves, interrompues sur le milieu des flancs, le segment interne s’élargissant progressivement jusqu’à mi-hauteur du tour pour former un renflement mousse. A chaque côte correspond un petit tubercule punctiforme latéro-ventral. [Cariou]
Espèce de la base du Callovien moyen (s/z à stuebeli) avec des incursions possibles - si on peut dire - un peu plus bas et un peu plus haut.

Classification

Genre :

Taramelliceras Del Campana 1905

Callovien moy. à Kimméridgien inf.
Formes involutes, robustes, à large ventre mousse. Généralement très ornées, avec des clavis latéro-ventraux fréquent et une rangée de crénelures ou tubercules siphonaux punctiformes. Chez beaucoup d’expèces, les côtes préalablement divisées se rejoignent sur les clavis latéro-ventraux, formant une boucle.

Sous-famille :

Taramelliceratinae Spath 1928

Callovien moy. à Tithonien.
Oppeliidae souvent ornés, de taille petite, voire naine, à moyenne, sans sillon mi-latéral, à costulation couvrant l’ensemble du flanc et un développement varié de carènes crénelées ou lisses et de clavis latéro-ventraux.

Famille :

Oppeliidae Douvillé 1890

Bajocien inf. à Hauterivien.
Comprimés à oxycônes. Involutes. Fort dimorphisme sexuel. Macroconques à côtes primaires distantes, falcoïdes à falciformes, puis devenant lisses. Ouverture simple. Sutures denses et complexes (sauf chez les Clydoniceratinae), à lobes profondément incisés, décroissant linéairement en taille du ventre au dos. Microconques à apophyses très développées.

Super-famille :

Haploceratoidea Zittel 1884

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1987. Cariou, E. & Sequeiros, L.
Les Taramelliceras du Callovien : découverte de formes ancestrales et origine progénétique présumée à partir du genre Paralcidia
in Géobios - no 20, fasc. 4 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 498, pl 1

1915. Petitclerc, P.
Essai sur la faune du Callovien dans le département des Deux-Sèvres et, plus spécialement, de celle des environs de Niort
Louis Bon, Vesoul
p 47, pl 4 - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 23 janvier 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 28 octobre 2000