Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites (Parachoffatia) sp. (M) Ammonites et autres spirales - Homoeoplanulites (Parachoffatia) sp. (M)

Homoeoplanulites (Parachoffatia) sp. (M)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) inférieur

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 19,5 cm (7.68 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Sous-zone à patina.

Classification

Sous-genre :

Parachoffatia Mangold 1970

Bathonien moy. à Callovien moy.
Sous-genre macroconque de grande taille, à péristome simple, dimorphe des Homoeoplanulites microconques. Parachoffatia "dérive" des Procerites str. s., s’en distinguant par la différenciation plus marquée des côtes primaires et secondaires.
Section haute, généralement massive. Flancs peu convergents, région ventrale arrondie et large. Tours internes épais et déprimés, portant des parabolae, ornés de côtes bifides et simples. Sur les tours moyens, les côtes primaires se divisent régulièrement en deux côtes secondaires accompagnées par une intercalaire. Puis le nombre des intercalaires augmente alors que les côtes primaires se renforcent. Enfin, l’ornementation s’efface chez l’adulte. Sutures très découpées, avec un lobe externe aussi profond que le lobe latéral, trifide, symétrique. Lobe suspensif bien développé, rétracté, à nombreux éléments auxiliaires.

Genre :

Homoeoplanulites Buckman 1922

Bathonien moy. à Callovien moy.
Genre regroupant les dimorphes Parachoffatia (M) et Homoeoplanulites (m), issu du couple Procerites (M)-Siemiradzkia (m).

Sous-famille :

Zigzagiceratinae Buckman 1920

Bajocien sup. à Callovien inf.
Dérivent des Leptosphinctinae à l’ouest de le Téthys.
Caractérisés par un stade "zigzag" (i.e. défini par Zigzagiceras zigzag), au moins sur les premiers tours, suivi généralement d’un stade à parabolae. Suture cloisonnaire très découpée. Lobe suspensif souvent rétracté. Dimorphisme sexuel prononcé marqué par la taille et le péristome. [Mangold]

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1970. Mangold, C.
Les Perisphinctidae (Ammonitina) du Jura méridional au Bathonien et au Callovien
in Documents des laboratoires de géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - N°41 - Fascicule 2 - Département des Sciences de la Terre - Faculté des Sciences de Lyon
p 72

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 15 janvier 2007 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 01 septembre 1998