Ammonites et autres spirales - Alocolytoceras coarctatum   Ammonites et autres spirales - Alocolytoceras coarctatum  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Alocolytoceras coarctatum

Alocolytoceras coarctatum (Pompeckj 1896)

Étage

Toarcien (-184 à -175 millions d'années)

Localité

Aveyron - France

Dimensions

Diamètre = 2,2 cm (0.87 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 0,9 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

A. coarctatum est de petite taille, évolute, à tours constamment circulaires et constrictions profondes. Espèce de la zone à dispansum. [Rulleau, qui met de plus en synonymie les espèces A. angustum Monestier, 1921 et A. rude Monestier, 1921 avec A. coactatum.]

Classification

Genre :

Alocolytoceras Hyatt 1900

Sinémurien supérieur à Bajocien inférieur.
Petite taille, évolutes. Section arrondie, subquadratique à quadratique, parfois comprimée. Faible expansion du tour. Tours externes plus involutes. Tours internes occasionnellement lisses. Mur ombilical abrupt dans les tours externes. Ventre large, arrondi ou plat. Flancs légèrement convexes ou plats. Côtes simples, rectilignes prorsiradiées ou convexes, plus fortes ventralement chez certains. 4 à 10 constrictions profondes et larges par tour en moulage interne et coquille, avec 4 à 20 côtes parallèles intercalées, aiguës. Collerettes occasionnelles associées aux constrictions. Les formes non constrictées annoncent Perilytoceras. Faible lobe septal.

Sous-famille :

Alocolytoceratinae Spath 1927

Sinémurien supérieur à Bajocien inférieur.
Formes plutôt petites à nombreuses constrictions, ressemblant aux ammonites capricornes dans les tours moyens, mais passant à un stade lisse et plus involute chez certains représentants. Ornementation de côtes simples, aiguës, non crénulées. Suture simplifiée à terminaisons de selles tendant à être phylloides. [d’après Hoffmann 2015]

Famille :

Lytoceratidae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Ammonites très évolutes, à tours juste en contact ou avec un très faible recouvrement. Expansion rapide des tours chez certaines formes, tandis que d’autres sont serpenticônes. Ornementation de stries d’accroissement, souvent froissées, avec d’occasionnelles constrictions et collerettes associées, plus rarement de côtes ou de plis. Sutures typiquement lytoceratoïdes, à 5 lobes et selles très complexes, recoupées par les lobes latéraux largement évasés. Lobe ventral peu profond. [d’après Hoffmann 2015]

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Jattiot, R. & Trincal, V.
Guide des ammonites pyriteuses. Toarcien moyen et supérieur des Causses (Lozère - France)
Les Editions du Piat
p 30 (=Alocolytoceras coarctatum POMPECKJ 1896)

1998. Rulleau, L.
Évolution et systématique des Phylloceratidae et des Lytoceratidae du Toarcien et du Dogger inférieur de la région lyonnaise
Centre des Sciences de la Terre - Lyon
p 63, pl 23-24

1982-1987. Club millavois de géologie
Ammonites des terres noires des Grands Causses
Tome I - p 128 (=A. angustum), p 130 (=A. rude), Tome II - p 142

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 03 novembre 2015 - Fiche générée le 08 août 2016 - 1ère publication le 04 mars 2002